comment rendre une maison autonome en electricité

En ce temps de crise, tous les moyens sont bons quand il s’agit de réduire ses factures ! C’est dans ce contexte que bon nombre de particuliers choisissent de rendre leurs maisons autonomes. Décryptage.

Une maison autonome en électricité, de quoi parle-t-on tout d’abord ?

Rendre sa maison autonome en électricité ? C’est avant tout produire soi-même son électricité. Avec une maison autonome, il est possible de ne plus dépendre d’un fournisseur d’énergie. Lorsqu’on parle d’autonomie, on parle du fait de produire son propre électricité dans le but de l’utiliser chez soi. Eh oui, utiliser l’électricité produite et la revendre sont deux approches bien différentes (il n’est rare de trouver des particuliers qui deviennent des revendeurs d’énergie).

Les solutions qui s’offrent à vous …

Plusieurs solutions s’offrent à vous quand vous envisagez de rendre votre maison autonome :

  • Les panneaux solaires :

Le principe reste simple : transformer l’énergie solaire en électricité. C’est la solution la plus choisie des particuliers et c’est tout à fait compréhensible. En effet, non seulement les panneaux solaires sont complètement autonomes, mais ils sont plus abordables et écologiques à la fois. Côté performance, sachez que selon l’ADME, en une année 5m² de panneaux photovoltaïques peuvent assurer l’équivalent de la consommation électrique d’une famille de 4 membres, chauffage exclu ! Les modèles proposés par les fabricants sont disponibles en différentes puissances. Le prix variera selon la taille de l’équipement mais aussi la composition de ces cellules solaires photovoltaïques (amorphe, silicium monocristallins ou silicium polycristallins). Peu importe le choix, il faut s’assurer que ses panneaux solaires sont bien orientées. Autrement, il ne faut pas s’attendre à grand-chose côte performance. L’idéal serait de confier l’installation de son système d’ autoconsommation solaire à un pro.

  • Les éoliennes :

En utilisant le vent, les éoliennes vous permettent également de produire votre propre électricité. La force du vent ainsi que la taille des pales influencent la performance et plus exactement, le rendement électrique de l’équipement. Un très large choix est disponible aujourd’hui afin de répondre à toutes les attentes. Le rendement moyen des éoliennes les plus utilisés est de 2 ou 3 mégawatts en fonction de la puissance du vent. Un modèle de 2 Mw assure 2000 kw/heure, ce qui équivaut à 4 millions de kWh par an. Pour ce qui est des éoliennes domestiques, le rendement reste faible. En effet, avec une puissance entre 8kw à 30kw, ces éoliennes ne produisent qu’entre 10.000 et 50.000 kwh par an. Compte tenu de cette chiffre, on peut déduire donc que l’ équipement ne peux pas toujours répondre au besoin en énergie du quotidien.

Bien entendu, une éolienne requiert un investissement assez conséquent. Grâce aux différentes aides financières (par l’état, les organismes régionaux et publics, etc.), vous pouvez néanmoins alléger votre facture.

  • L’hydro turbine :

Grâce à l’hydro turbine, vous pouvez également rendre votre maison autonome. Bien qu’il s’agisse d’une solution plus écologique, elle reste encore méconnue par la plupart des particuliers. Utilisée dans les centrales électriques hydrauliques, celle-ci utilisera la force du courant d’un cours d’eau. L’installation intègre une turbine, laquelle est actionné par l’eau mais aussi d’un alternateur qui transforme l’énergie générée en électricité. Etant donné qu’un cours d’eau produira de l’énergie continuellement tout au long de l’année, l’utilisation d’une hydroturbine reste particulièrement avantageuse.