comment changer sa vmc

Sentez-vous que vote système de ventilation est vétuste ou souhaitez-vous tout simplement passer à une solution plus performante ? Pas de panique, cet article vous guidera dans le changement de votre VMC. En effet, dans la première étape du changement de la VMC, vous devez d’abord choisir le système de remplacement. C’est après cela que vous devez passer au changement proprement dit.

Les différents systèmes de VMC

Sur le marché, il existe deux types de VMC notamment, la VMC simple flux et la VMC double flux. La VMC simple flux peut être autoréglable ou hygroréglable. La première est celle installée par la grande majorité des logements. Il s’agit d’un modèle de base qui offre de bonnes performances et un meilleur rapport qualité/prix. Cependant, cette dernière est devenue obsolète, c’est la raison pour laquelle, plusieurs logements la remplacent par une VMC simple flux hygroréglable. C’est un modèle beaucoup plus performant doté de capteurs hygrométriques, des éléments permettant de limiter les pertes de chaleur de la maison et diminuer sa facture de chauffage. À part la VMC simple flux, vous pouvez aussi remplacer votre ancien système de ventilation par une VMC double flux. Elle ne requiert pas d’entrées d’air en contact avec l’extérieur, pourtant, elle peut vous promettre un confort optimal tout en réduisant la consommation de votre chauffage. Par ailleurs, elle est capable de limiter la sensation de courants d’air. Elle demande juste deux réseaux de conduits, et elle peut demander également un réaménagement complet du réseau de ventilation.

Changer une VMC autoréglable et la remplacer par une VMC simple flux hygroréglable

Avant de commencer le travail de remplacement, nous vous conseillons de bien vérifier que le système VMC est complètement arrêté, cela permet d’éviter tout éventuel accident. Après cela, il faut commencer le travail tout en démontant les gaines. Puis, pour conserver leur état, il est recommandé d’inspecter et de nettoyer les gaines. Postérieurement, vous devez démonter le groupe VMC autoréglable et installer à sa place le caisson de la VMC hygroréglable. Les anciennes gaines seront ensuite raccordées au nouveau moto-ventilateur, le caisson raccordé électriquement et suspendu. Pour finir, vous n’avez qu’à remplacer les anciennes bouches d’extraction autorégables, se trouvant dans les sanitaires et la cuisine, par les bouches d’extraction hygroréglables.

Changer et remplacer une VMC simple flux par une VMC double flux

Le remplacement d’une VMC simple flux par une VMC double flux est une tâche beaucoup plus difficile, car en plus du circuit d’évacuation de l’air vicié, elle demande l’ajout d’un circuit d’air entrant. Pour ce faire, vous devez commencer le travail par l’installation des bouches d’entrée d’air. Ces dernières doivent être raccordées au moteur via des gaines isolées. Ensuite, il faut percer les plafonds et installer les bouches d’injections. Ultérieurement, il est nécessaire d’installer des gaines pour faciliter la redistribution de l’air neuf et chaud vers toutes les pièces à vivre. Enfin, terminez le travail tout en fermant les anciennes entrées d’air.