comment faire une isolation interieur

Pour une bonne conservation d’énergie, il faut que l’isolation soit bien faite. En effet, une mauvaise isolation est la cause de beaucoup de déperditions énergétique. Que cela concerne l’isolation de la toiture, de la façade extérieure ou encore de l’intérieure. Ce n’est pas seulement pour l’énergie, mais surtout aussi à propos du confort thermique. Dans cet article nous allons parler de l’isolation intérieure.

Principe d’une isolation thermique par l’intérieure

L’isolation thermique par l’intérieur n’est pas vraiment difficile à réaliser. Surtout si on la compare à celle de la toiture et de l’extérieure. Le principe est simple, il faut mettre un isolant sur le mur que l’on veut isoler. Pour cela, un bon nombre de matériaux d’isolation est à votre disposition. Il vous suffit de choisir celui qui répond à vos besoins. Nous allons essayer de les détailler pour vous faciliter un peu la tâche.

Les différents types d’isolants

Il existe un large choix de matériaux pour isoler une maison de l’intérieur. Vous pouvez choisir ceux qui proviennent des minéraux. À titre d’exemple, le verre cellulaire, la laine de verre, la laine de roche ou l’argile expansée. Ils ont un prix plus abordable, mais ne durent pas très longtemps comparés aux autres isolants. Vous avez l’option des isolants naturels à savoir les fibres de bois, le liège expansé, la laine de coton et la paille. Ce sont les calorifuges les plus écologiques. Il y a également les matériaux synthétiques comme le polystyrène, la mousse phénolique ou le polyuréthane. Côté performance, ils sont très bien, cependant pas très bons pour l’environnement.

Comment isoler de l’intérieur par la laine de verre ?

Les laines minérales sont les plus dominantes sur le marché. La laine de verre est certainement l’isolant le plus utilisé dans le monde. Ce matériau a l’avantage d’être à la fois performant et peut s’adapter à toutes les parties à isoler. Mais il présente également un bon rapport qualité-prix.

Ce qu’il faut faire maintenant est de préparer les outils à utiliser. Il faut toujours penser à la protection donc vous aurez besoin d’une paire de gants et des lunettes de protection. Apprêtez également un crayon, un mètre, une règle, un cordeau à tracer, une scie, une pince coupante, une visseuse et des vis, un niveau à bulle, un escabeau, de l’adhésif d’étanchéité, de l’adhésif double-face, des rouleaux de frein vapeur, des rails et des montants. Et bien évidemment, les plaques d’isolant (la laine de verre). Il vous suffit de suivre les quelques étapes suivantes.

La première chose à faire est d’installer les rails et monter l’ossature métallique pour le maintien de l’isolant contre le mur. Il faut que vous traciez des repères pour poser les rails. Pour ce faire, mesurez la largeur des deux couches d’isolant puis reporter la mesure au sol à partir du mur, à chaque extrémité. À l’aide du cordeau à tracer, faites une ligne droite entre ces deux points et transférez les deux repères au plafond. Puis, vissez le rail au sol et celui du plafond. Vous devez maintenant couper et poser l’isolant. La première couche se posera à l’horizontale derrière l’ossature, du niveau du sol jusqu’au plafond. En ce qui concerne la deuxième couche, elle sera à la verticale entre les montants. Vous pouvez terminer par la couche de plâtre. Cliquez ici si vous voulez plus d’explication.